Le principe :

Le principe est relativement simple, une cellule photosensible déclenche l'appareil lorsqu'un sujet masque la lumière ambiante. Sa sensibilité est réglable, notamment pour ne pas prendre la photo au passage d'un simple nuage. L'insonorisation du boîtier lui assure discrétion et efficacité. 



 llustrations de Evelyne Boyard tirées du livre Photographier la nature dans tous ses milieux"
Avec l'aimable autorisation de Gilles Martin

Utilisable par temps ensoleillé, une cellule spéciale détecte la variation de lumière, dès que l'animal masque la lumière du soleil, l'appareil est déclenché, c'est en fait l'ombre du sujet qui crée le déclenchement. Le boîtier comporte deux cellules, la première analyse les conditions d'éclairage c'est à dire si il y a du soleil ou non et la seconde déclenche l'appareil au passage d'une ombre. Il est ainsi possible de programmer une prise de vue automatique uniquement dans certaines conditions d'éclairage, lumière du soir ou du matin (plus douces). Ce type de détecteur est particulièrement efficace pour photographier des oiseaux postés sur un piquet. L'oiseau est appâté avec de la nourriture posée sur un perchoir.